Arès

ares

Dieu de la Guerre, Arès est le fils de Zeus et d’Héra qui tous deux le détestaient.
 
Il est meurtrier, souillé de sang, maudit des mortels mais aussi lâche, criant quand il souffre et fuyant lorsqu’il est blessé. Il est suivi sur le champ de bataille d’Eris, sa soeur dont le nom signifie Discorde, d’Enyo, déesse des batailles et de Deimos et Phobos (la Terreur et la Crainte).
 
Il apparaît rarement dans la mythologie, il n’est guère plus que le symbole de la guerre. Il n’a jamais été très populaire en Grèce. Ses temples étaient plutôt rares. Les athéniens lui avait consacré le rocher de l’ Aréopage.
 vautour01

Il a pour attributs la lance, l’épée, le casque et la torche.
Son oiseau était le vautour et son animal, le chien.
 
Arès n’était pas marié mais il eut de très nombreuses aventures, notamment avec Aphrodite. Hélios, le soleil, dénonça les amants qui tombèrent dans le piège d’Héphraïtos, le mari trompé, qui les captura dans un filet et les exhibèrent aux dieux hilares.
Aphrodite donne à Arès trois enfants : Deimos, Phobos et Harmonie.
Ses autres enfants sont : Phlégias, Térée, Diomède et Cycnos.

About the Author