B comme… Blé

champsble

Le blé se retrouve au cœur des représentations de la fertilité, de la vie et de la résurrection.

Symbole de fécondité, le blé est la plante qui représente le mieux l’harmonie entre le monde humain et le règne végétal. Cette harmonie se révèle tout particulièrement dans l’art de l’agriculture.

Du fait que la graine, comme le dit l’Evangile (Jean 12, 23), meurt pour faire pousser l’épi, le blé rappelle la résurrection qui suit la mort.
osiris
En Égypte, l’épi de blé est l’emblème d’Osiris, premier pharaon mythique qui apprend aux hommes les techniques de l’agriculture.

Les Athéniens font ressortir le profond symbolisme du blé lors des mystères d’Éleusis, culte de Déméter assurant le retour cyclique des saisons, où alternent la mort et la résurrection.
Le nom latin de Déméter, Cérès, nous donne le mot « céréale ».

Ajoutons que la farine de blé était souvent un ingrédient central du sacrifice, ce qui lui donne une valeur sacrale importante.

Dans l’iconographie païenne, la moisson du blé figure les mois de juin et de juillet.

Quand à l’allégorie de l’Abondance, elle s’apparente à une femme portant une corne pleine d’épis de blé.

About the Author