B comme… Boeuf

boeuf_teteCaractérisé par sa force, sa patience et sa soumission, le bœuf est un symbole de puissance et de bienveillance, mais aussi de passivité.

Dans l’Antiquité, c’était l’animal que l’on sacrifiait aux divinités de la terre et de l’agriculture. On immole à Zeus des bœufs blancs, et des bœufs noirs à Hadès. Une hécatombe désigne chez les Grecs le sacrifice de cent bœufs et le boucher était également le sacrificateur.

On retrouve le bœuf aux côtés de l’âne dans la crèche, veillant sur l’enfant Jésus.
Dans l’iconographie de la Nativité, le bœuf symbolise le Nouveau Testament, tandis que l’âne renvoie à l’Ancien.

Le bœuf a un caractère sacré dans maintes cultures, notamment aux Indes et en Extrême-Orient : Laozi, l’initiateur traditionnel du taoïsme, monte un bœuf.

boeuf1

About the Author