Balder

balder copieDieu de l’amour et de la lumière, Balder était le plus beau parmi les dieux. Il était aimé des mortels autant que des dieux.
Fils d’Odin et de Frigga, il avait un frère jumeau Hoder, dieu de l’obscurité, qui était aveugle et sombre.
Balder avait pour épouse Nanna, la déesse de la joie. Ils eurent un fils Forseti, le dieu des lois et de l’Ordre.
Balder, Nanna et Hoder vivaient ensemble dans une belle demeure faite de métaux précieux : Breidablik.
Il maîtrisait la médecine par les plantes et pouvait prédire le futur, mis à part le sien. Il régnait sur les runes et avait des runes sculptées sur la langue.

Balder eut une mort tragique, tué accidentellement par son frère Hoder qui a été dupé par Loki.
Balder faisait souvent des rêves toujours annonciateurs de bonnes nouvelles.
Puis, il commença à faire des cauchemars qui semblaient annoncer qu’un grand danger le menaçait.
Odin, inquiet de l’avenir de son fils, descendit à Niflheim, le monde des morts, pour consulter une prophétesse. Avec des runes et des formules magiques, Odin força la prophétesse à lui dire que la demeure des morts se préparait à recevoir Balder et que Odin lui-même ne pourrait rien y changer.
Frigga n’accepta par le destin de son fils. Elle arpenta les neuf mondes et arracha à tous êtres et objets – animaux, plantes, minéraux, métaux, maladies…. – le serment de ne jamais faire de mal à Balder.
Les dieux s’amusèrent alors à tester l’invulnérabilité toute neuve de Balder en lui jetant toute sorte d’objets : pierres, flèches, haches… Toujours les armes tombaient ou se détournaient avant de toucher leur but.
Loki haïssait Balder et était jaloux de lui. Il décida de trouver le moyen de lui nuire.
Déguisé en vieille femme, il visita Frigga et lui fit raconter son voyage à travers les mondes pour soutirer la promesse à toute chose de ne jamais blesser son fils. Seul un petit arbrisseau insignifiant, le gui, n’avait pas promis.
Cela suffit à Loki. Il alla cueillir une branche de gui et en fabriqua une flèche. Puis il rejoignit les dieux jouant à leur nouveau jeu. Il avisa Hoder, en retrait du fait de sa cécité. Loki lui proposa de participer également au jeu en guidant sa main vers le but. Hoder accepta, lança la flèche de gui qui perça le cœur de Balder, tuant ainsi son frère.

balder_mort

Frigga refusa d’abandonner tout espoir de faire revenir Balder à la vie. Elle chercha parmi les dieux qui pourrait se rendre chez Hel, la déesse des morts, pour la convaincre de libérer Balder.
Hermod, un autre fils de Frigga, se proposa et monté sur Sleipnir, le cheval de Odin, il descendit à Niflheim.

Une fois Hermod parti, les dieux dressèrent le bûcher funéraire de Balder. Durant les funérailles, Nanna, l’épouse de Balder, eut le cœur brisé de chagrin et elle tomba sans vie. Son corps fut déposé à côté de celui de son époux, et le vaisseau enflammé fut poussé au large.

Durant ce temps, Hermod était arrivé à Niflheim et rencontrait Hel. Elle lui dit que si Balder était pleuré par tous sans exception dans les Neuf Mondes, elle le laisserait retourner à Asgard.
Mais si un seul être – personne, animal, plante ou objet – refusait de se lamentait sur lui, elle garderait Balder jusqu’à la fin des temps.

Hermod revint à Asgard avec la bonne nouvelle et Frigga ainsi que les autres dieux envoyèrent des messagers aux quatre coins des Neuf Mondes pour demander à toute la création de verser des larmes afin de racheter Balder à la mort. Bientôt, l’univers ne fut plus que larmes.
Un seul être refusa de pleurer, une géante nommée Thok. En réalité, il s’agissait de Loki, déguisé.

Et Hel garda Balder sur la Terre des Morts jusqu’au Crépuscule des Puissances.
Il sera l’un des six rescapés du Ragnarok.

About the Author