Cacographie

Du grec « kakos » = mauvais et « graphein » = écrire

La cacographie est une orthographe erronée ou un mauvais style.

C’est ma faute
C’est ma faute
C’est ma très grande faute
d’orthographe
voilà comment j’écris
Giraffe.

Ce petit poème de Jacques Prévert est une illustration toute trouvée à la cacographie.

Dans le domaine pédagogique, la cacographie se réfère à l’utilisation de textes dans lesquels des fautes ont été délibérément introduites afin d’entraîner les élèves à les corriger.

Exemple de cacographie : Combien trouvez-vous de fautes dans la phrase ci-dessous :

« En l’occurence, c’est un évènement relevant d’une imbécilité ambigüe que de contempler un levreau bâiller aux corneilles sous les groseillers. »
Réponse : 7 (occurrence – événement – imbécillité – ambiguë – levrautbayer – groseilliers).

 

Paul de Cassagnac, aussi célèbre comme journaliste que comme parlementaire, était doté d’un caractère assez vif et se battait souvent en duel. Mais, très fort au jeu de l’épée, il se contentait de blesser légèrement ses adversaires. Un jeune journaliste, assoiffé de notoriété, l’ayant insulté s’attira cette riposte méprisante :
« Soit, monsieur, nous nous battrons. Je suis l’insulté, donc j’ai le choix des armes. Eh bien, comme j’ai lu vos articles, je choisis de me battre à l’orthographe. Vous êtes mort, monsieur ! »

 

Alphonse Allais, au restaurant, étudie la carte. Le garçon arrive pour prendre la commande.
« Pour commencer, je prendrai une faute d’orthographe.
– Pardonnez-moi, monsieur, il n’y en a pas.
– Alors, pourquoi dans ce cas les mettez-vous sur le menu ?

 

Le comte de Rivarol, à l’un de ses correspondants attitrés qui lui disait en le quittant :
« Je vous écrirai demain sans faute », il répondit avec simplicité :
« Ne prenez pas cette peine, écrivez-moi comme à votre ordinaire ! »

 

 

About the Author