Castor et Pollux

castor_pollux_chevauxFils de Léda, Castor et Pollux sont deux frères désignés tous les deux sous le nom de « Dioscures » signifiant Fils de Zeus, alors que seul Pollux est le fils de Zeus.

Le dieu souverain, amoureux de Léda, l’épouse de Tyndare roi de Sparte, abusa d’elle sous la forme d’un cygne. Elle donna naissance à deux enfants de Tyndare, Castor et Clytemnestre et à deux enfants de Zeus, Pollux et Hélène, l’héroïne de Troie.

Les deux frères prirent part ensemble à la chasse au sanglier de Calydon et à la conquête de la Toison d’or et ils délivrèrent Hélène, leur soeur, enlevée par Thésée.

Lorsque Castor et Pollux enlevèrent les filles de Leucippe alors qu’elles étaient promises à leurs cousins Idas et Lyncée, un combat entre les prétendants et les ravisseurs eut lieu, au terme duquel Castor trouva la mort.castor_pollux_enlevement
Pollux, inconsolable, pria son père Zeus de le faire mourir aussi. Zeus, apitoyé, lui permit de partager l’immortalité avec son frère.

Il existe deux versions de la suite de l’histoire.

    – Dans la première version, les deux frères ne sont plus jamais séparés, passant un jour dans le Hadès, l’autre jour dans l’Olympe mais toujours ensemble.

    – Dans la seconde version, leurs demeures sont alternativement le ciel et la terre; lorsque Pollux se rend vers l’une, Castor se dirige vers l’autre et ainsi ils ne se retrouvent jamais ensemble.

Ils étaient les dieux de l’hospitalité, des jeux gymniques, de la longévité et de la navigation.
Ces deux divinités étaient au service de Poséidon. Ils étaient avant tout chargés de la protection des marins et leur tâche consistait à sauver tout navire en détresse.

castor_pollux_constellationDeux étoiles leur appartenaient : les Gémeaux. La constellation des Gémeaux les représentent ensemble dans le ciel.

Les deux frères sont souvent représentés montant de splendides chevaux blancs.
Castor l’emportait sur Pollux dans l’art de dompter ses animaux tandis que Pollux triomphait dans celui du pugilat.

On leur prêtait la forme de jeunes gens vêtus d’une tunique blanche et d’un manteau de pourpre, avec un casque étoilé et une lance.

About the Author