Arthur Rimbaud

Voyelles

Voyelles Arthur Rimbaud A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles, Je dirai quelque jour vos naissances latentes : A, noir corset velu des mouches éclatantes Qui bombinent autour des puanteurs cruelles, Golfes d’ombre; E, candeur des vapeurs et des tentes, Lances
Lire la suite

Sensation

Sensation Arthur Rimbaud Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers Picoté par les blés, fouler l’herbe menue: Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds. Je laisserai le vent baigner ma tête nue. Je ne parlerai pas, je ne penserai à rien:
Lire la suite

Ma bohème

Ma Bohème Arthur Rimbaud Je m’en allais, les poings dans mes poches crevées. Mon paletot aussi devenait idéal. J’allais sous le ciel, Muse, et j’étais ton féal : Oh ! là, là, que d’amours splendides j’ai rêvées ! Mon unique culotte avait un large
Lire la suite

Le Dormeur du Val

Le Dormeur du val   Arthur Rimbaud   C’est un trou de verdure où chante une rivière,  Accrochant follement aux herbes des haillons   D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,    Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.       Un soldat jeune, bouche
Lire la suite