Charles Baudelaire

Reccueillement

Recueillement Charles Baudelaire Sois sage, ô ma Douleur, et tiens-toi plus tranquille. Tu réclamais le Soir ; il descend ; le voici : Une atmosphère obscure enveloppe la ville, Aux uns portant la paix, aux autres le souci. Pendant que des mortels la multitude vile, Sous le fouet
Lire la suite

Les chats

Les Chats Charles Baudelaire Les amoureux fervents et les savants austères Aiment également, dans leur  mûre saison, Les chats puissants et doux, orgueil de la maison, Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires.     Amis de la science et de la volupté     Ils cherchent
Lire la suite

La mer

La Mer Charles Baudelaire Homme libre, toujours tu chériras la mer ! La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme Dans le déroulement infini de sa lame, Et ton esprit n’est pas un gouffre moins amer. Tu te plais à plonger au sein de ton image ; Tu l’embrasses des
Lire la suite

L’Ennemi

      L’Ennemi             Charles Baudelaire   Ma jeunesse ne fut qu’un ténébreux orage,     Traversé çà et là par de brillants soleils;     Le tonnerre et la pluie ont fait un tel ravage,     Qu’il reste en mon jardin bien peu de fruits vermeils.         Voilà
Lire la suite

L’Albatros

L’Albatros Charles Baudelaire – Les Fleurs du mal Souvent, pour s’amuser, les hommes d’équipage Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers, Qui suivent, indolents compagnons de voyage, Le navire glissant sur les gouffres amers. À peine les ont-il
Lire la suite