Entre chien et loup

berger_allemand_marchant   loup_marchant

Entre chien et loup = « à la tombée du jour » 

Littré dit : « Entre chien et loup est à petit jour, le soir ou le matin, c’est-à-dire quand le jour est si sombre qu’on ne saurait distinguer un chien d’avec un loup. »

Il s’agit du moment de la journée où l’on ne peut distinguer un chien d’un loup, où l’on commence à voir les contours sans pouvoir visualiser les détails, la formule faisant également référence à la tombée de la nuit.

L’expression date en français du XIIIe et remonte à l’Antiquité.
Un texte hébraïque du IIe s. avant J.C dit :
« quand l’homme ne peut distinguer le chien du loup »
Au XIIIe s., on lit :
« En un carrefour fist un feu
lez un cerne entre chien et leu »

Entre chien et loup fut toujours propice aux mauvaises rencontres, et aussi, heureusement, aux rendez-vous galants.

Variante : « après chien et loup » : à la tombée du jour, en principe, plus tard que « entre ».

About the Author