A comme… Araignée

araignee_roseExistant probablement depuis 300 millions d’années, l’araignée incarne l’âme ancienne de l’existence résonnante de créativité et de prédation.

La valeur symbolique de l’araignée tient à sa toile délicate et éphémère. Son fil est celui d’Atropos, l’une des Parques, et représente la vie fragile des mortels.

La fragilité de la toile d’araignée est mentionnée dans la Bible et le Coran, en tant que symbole de l’inconsistance.

Dans le mythe grec, Arachné est une jeune tisseuse aux talents prodigieux transformée en araignée par la déesse Athéna, patronne des arts et des techniques, pour avoir osé rivaliser avec celle-ci dans un concours de tissage.

Dans les cultures africaines, l’araignée est souvent considérée comme un être mythique symbolisant la connaissance et la création.

Dans les cultures précolombienne et asiatiques, l’araignée favorise la prévision du futur et représente l’âme qui se trouve hors de son corps.

Pour les Aztèques, elle  symbolisait le dieu des Enfers.

Un conte navajo décrit la « femme-araignée » tapie derrière l’oreille du héros, lui chuchotant des conseils en secret et servant d’intermédiaire lors de son passage entre les dimensions physiques et subtiles, toutes comprises dans la toile de la vie.

Le réseau de fils de la toile d’araignée (spiderweb) est à l’origine de l’utilisation du mot anglais Web, symbolisant le système d’interconnexion complexe de ce réseau.

Comptine : Araignée du soir, espoir ; araignée du matin, chagrin ; araignée du tantôt, cadeau.

araignee_longues_pattes_fond_noir

About the Author