Déméter

Demeter1Elle est la déesse de l’agriculture et de la moisson, fille de Cronos et de Rhéa.

Grâce à Déméter, le champs de blé était sanctifié et l’aire de battage était protégé par elle. L’un et l’autre étaient ses temples où, à tout moment, elle pouvait être présente.

demeter2Comme il se doit, sa fête la plus solennelle se célébrait au moment de la moisson.
A l’origine, il s’agissait probablement d’un simple geste de gratitude des moissonneurs rompant la première miche de pain provenant du grain nouveau, en prononçant des prières d’action de grâces à la déesse.
Plus tard, l’humble fête se transforma en cérémonies mystérieuses. La plus solennelle, en septembre, ne se célébrait que tous les cinq ans mais durait neuf jours.
Les activités quotidiennes étaient suspendues, on organisait des processions, des sacrifices étaient offerts, accompagnés de danses et de chants. Cependant, la partie essentielle des cérémonies avait lieu dans l’enceinte du temple et n’a jamais été décrite.
C’est à Eleusis, petit ville voisine d’Athènes, que s’élevait le plus grand temple consacré à Déméter; on y célébrait les Eleusinies.

demeter_persephoneDéesse heureuse l’été en période de moisson, l’hiver il en allait différemment. Elle s’attristait et la terre avec elle.
Déméter avait une fille unique, Perséphone, la vierge du printemps.
Hadès, souverain du monde souterrain, l’enleva pour en faire son épouse. Durant neuf jours et neuf nuits, Déméter recherche sa fille. Lorsqu’elle apprit la vérité, une grande douleur envahit son cœur. Elle refusa de se nourrir et quitta l’Olympe pour s’établir sur terre à Eleusis, inconsolable de la perte de sa fille.
Sur toute la terre, cette année-là, fut terrible et cruelle pour l’humanité menacée par la famine. Déméter refusait à la terre de porter son fruit jusqu’à ce qu’elle revoit sa fille.
Zeus envoya donc Hermès auprès de Hadès pour qu’il libère Perséphone. Hadès ne pouvait pas refuser cependant il fit manger à Perséphone un pépin de grenade, sachant qu’ainsi elle devrait lui revenir.
Déméter et Perséphone se retrouvèrent, cependant Déméter pleura en entendant parler du pépin de grenade. Zeus envoya auprès d’elle Rhéa. Celle-ci proposa à Déméter de garder sa fille auprès d’elle la moitié de l’année et de la laisser rejoindre son époux le reste de l’année, l’hiver.
Déméter, déesse de la richesse des moissons, est plus encore une mère divine et inconsolable, qui chaque année voit mourir sa fille.

Ce mythe explique pourquoi pendant six mois le monde végétal est dépouillé; toutes les plantes se désolent avec Déméter de l’exil de Perséphone.
Au début du printemps et jusqu’à la fin de l’été, la végétation renaît et les moissons sont abondantes car la jeune fille retourne auprès de sa mère.

Cette déesse-mère incarne la terre cultivée et on la représente souvent par un épi de blé, produit par excellence de l’agriculture, cet art bienfaisant qu’elle a enseigné aux hommes.cereales_ble
Le pavot, et plus généralement les fruits et les légumes, lui sont consacrés.

About the Author