Enigme

du grec « Ainigma » = parole obscure

Jeu d’esprit dans lequel on cherche à faire deviner une chose en la décrivant en termes voilés ou ambigus, souvent sous forme de petits poèmes.

 

De Voltaire :oiseau_bleu_petit_volant
Cinq voyelles, une consonne,
En français composent mon nom
Et je porte sur ma personne
De quoi l’écrire sans crayon.

Réponse : l’oiseau

 

De Fontenelle :
Je fus demain,
je serai hier.

Réponse : Aujourd’hui

 

Vous connaissez Parisa_fiesta
Eh bien ! mes bons amis
Sans moi, ce beau pays
A coup sûr serait pris !

Réponse : la lettre « a ».

 

Je suis, ami lecteur, tout au bout de ta mainn_fiesta
Je commence la nuit et je finis demain.

Réponse : la lettre « n ».

 

Même si ne n’ai pas le bonheur de vous plaire,
Je n’en serai pourtant pas autrement surpris
Car vous auriez, lecteur, et beau dire et beau faire,
Jamais je ne serai un jour de votre avis ;
Même en me renversant, je vous en avertis,
Vous ne me feriez pas changer de caractère.

Réponse : non

 

Devine-moi car j’en suis digne :hamecon_leurre
Je me cache lorsque je sers ;
C’est presque toujours dans les vers,
Et l’on me trouve à chaque ligne.

Réponse : Hameçon

sablier_sable_defilant_01Je suis, je ne suis plus, j’étais et je vais être;
Veut-on me retenir, je suis mort pour jamais,
Mais pour jamais aussi je suis prêt à renaître;
je meurs toujours, toujours je nais.

Réponse : le temps

    

About the Author