Epiphanie et la galette des rois

ÉPIPHANIE

de epiphaneia : apparition ou avènement

 

 rois_magesCette fête correspond à la présentation de Jésus enfant aux Rois Mages. C’est aussi la date de baptême du Christ.

Les rois mages, symbolisant les trois âges de l’homme, apportent des présents à l’enfant Jésus :

Melchior, le plus âgé, venu de Nubie, apporte l’or, symbole royal.

Balthazar, apporte la myrrhe (sorte de gomme, produit d’un arbre en Arabie, la balsamier)

Gaspar, le plus jeune, apporte de l’encens, symbole prophétique.

 

 Mage : du grec magos qui signifie à la fois prêtre perse, propagandiste, religieux, charlatan.

 

L’Épiphanie a d’abord été célébrée en Orient. C’est à partir du IVe siècle qu’on célébra l’Épiphanie en Occident.

Des mages, guidés par l’étoile de Bethléem, sont venus rendre visite au futur roi des juifs. Ils avaient les bras chargés de cadeaux : or, encens et myrrhe.

Aucun des évangiles ne mentionnent leur nombre exact, mais au Ve siècle, deux théologiens ont fixé ce nombre à trois.
Au VIIIe siècle, Bède le Vénérable, moine et historien anglais, les a nommés Melchior, Gaspard et Balthazar.
Au XIIe siècle, on en fit des rois en se fondant sur une prophétie d’Isaïe : « les rois de Tharsis offrirent l’encens. »
Et au XVe siècle, on leur a attribué à chacun une race différente : Melchior aurait été blanc, Gaspard jaune et Balthazar noir !

 

LA GALETTE DES ROIS

 

galette_des_roisL’origine de la galette des Rois est totalement païenne. Elle trouve son origine dans la fête romaine des saturnales (fête dédiée au Dieu Saturne). La tradition romaine voulait qu’à l’occasion de cette fête, un roi soit élu parmi les jeunes soldats. Ce roi pouvait alors commander tout ce qui lui plaisait durant 7 jours.
A la fin du IVe siècle, l’église interdit ces fêtes païennes, et les remplacent par une célébration religieuse.

 

Selon la région, la galette est un gâteau rond en pâte feuilletée fourrée à la frangipane ou une couronne garnie de fruits confits, dans laquelle a été placée une fève. Celui qui découvre la fève est le roi ou la reine.

 

 

About the Author