Freyia

freyiaDéesse Vane, elle fut amenée à Asgard comme otage avec son père Njord et son frère jumeau Frey, à la fin de la guerre entre les Vanes et les Ases.
En tant que déesse Vane, Freyia enseigna le « Seid », la magie, aux Géants et apprit l’art astral à Odin.

Freyia était la déesse de l’Amour, de la Beauté et du Désir.
Mais elle était également déesse de la Guerre.

Son accessoire le plus célèbre était son collier magique qu’elle se procura auprès de quatre nains, les Brisingar, en échange d’une nuit avec chacun d’entre eux.
Lorsque Odin apprit, par Loki, comment Freyia s’était procurait son collier, il ordonna à Loki de le lui dérober. Puis Odin refusa de lui rendre son collier avant qu’elle n’accepte de semer la guerre parmi les hommes.
Ainsi donc, la moitié des guerriers succombant au cours d’une bataille lui appartenaient, les Valkyries ne pouvaient emporter que l’autre moitié dans le Valhalla.
Freyia se rendait elle-même sur le champ de bataille, sur un char tiré soit par deux chats soit par un sanglier nommé Hildisvini, pour réclamer ses morts qu’elle emportait dans son palais : le Sessrumnir.

freyia_sur_son_char

Freyia épousa le dieu Odr avec qui elle eut une fille Hnoss. Puis, elle fut abandonnée par Odr et lorsqu’elle pleurait, elle essuyait des larmes d’or.
Elle partagea alors son temps entre pleurs et libertinage.
Parmi ces diverses conquêtes, l’on peut citer son frère Frey, Odin et d’autres dieux, un homme nommé Ottar et les nains Brisingar…

Elle possédait un habit de plume d’oiseau qui lui permettait de  se transformer en faucon pour parcourir le monde ou rendre quelques visites occasionnelles aux Enfers.

Le vendredi passe pour lui avoir été consacré : en anglais, vendredi se dit « Friday », jour de Freyia.

About the Author