L comme… Labyrinthe

personnes_103944Le tracé infiniment complexe et mystérieusement compliqué de l’inconscient humain a trop d’analogies avec celui d’un labyrinthe pour que les rêves ne se servent pas de ce symbole expressif afin de visualiser les états d’âme d’un rêveur.

Traditionnellement, le labyrinthe est un symbole   d’initiation de l’homme, c’est-à-dire le chemin mental qu’il doit parcourir à l’intérieur de lui-même pour arriver à son centre véritable et pour trouver son cœur.

Le labyrinthe, c’est un état temporaire où l’imagination visionne une multitude de cheminements, une multitude de voies. L’important est de découvrir le bon sillonnement afin de se rendre au centre de soi-même.

Épreuve intérieure profonde pour se diriger vers ce qui est le plus sacré en soi, le sens de la vie, vu autant sur le plan affectif, psychique, que spirituel.

Fréquemment, il arrive que le rêveur s’égare dans le labyrinthe avec un sentiment d’angoisse. S’il est dans l’incapacité de retrouver son chemin, c’est qu’il est allé trop vite. Il lui manque des repères essentiels pour réaliser sa progression intérieure.

Le rêveur est informé qu’il est en train de se perdre dans le labyrinthe de son psychisme. Le conseil est qu’il réfléchisse aux obsessions, angoisses, fausses excuses… dont il abuse dans sa vie.

Parvenir au centre du labyrinthe, c’est découvrir une certitude, une grâce.

Partir du centre et sortir d’un labyrinthe avec détours et des voies sans issues, est un message d’espérance. Le rêveur est informé qu’après des trajets indirects, il sortira des impasses de sa vie psychique. Cela annonce une résurrection intérieure après de pénibles démarches en soi-même, c’est vivre une libération et l’appliquer consciemment.

About the Author