La création selon la mythologie nordique

ginnungagapAu commencement, seul existait l’abîme béant qui s’appelait Ginnungagap.

Tout au Nord se trouvait le Niflheim gelé, royaume du brouillard et des morts. De Niflheim, douze grandes rivières déversaient leurs eaux dans l’abîme où elles gelaient et remplissaient lentement Ginnungagap de glaces.

Tout au Sud se situait Muspelheim, le pays du feu, gardé par le géant Surt, qui portait une épée brûlante. De Muspelheim venait des nuages brûlants qui transformaient la glace en buée.

La glace se mit à fondre et des gouttes d’eau naquirent les filles du Gel ainsi que Ymir, le premier Géant de givre qui était maléfique. Ce géant primordial fut l’ancêtre de tous les géants du givre. L’un des pieds d’Ymir engendra un fils, un géant à six têtes appelé Thrudgelmir, qui donna lui-même naissance à Bergelmir, l’ancêtre direct des géants de glace.

Le dégel engendra également une vache : Audhumla. De ses pis s’écoulaient quatre rivières de ymirlait qui nourrissaient Ymir. Pour se nourrir, cette vache léchait des blocs de glace salée. Quand elle les eut entièrement léchées, un homme en sortit : Buri, l’ancêtre des dieux.

Buri eut un fils Börr qui épousa Bestla, une géante de gel. Börr et Bestla eurent trois fils : Odin, Vili et Vé. Les trois frères tuèrent Ymir.
Tout les géants se noyèrent dans le sang d’Ymir à l’exception de Bergelmir et de son épouse qui s’échappèrent à bord d’un bateau vers Jotunheim où ils eurent de nombreux enfants. Depuis, les géants, descendants de Bergelmir considèrent les dieux comme leurs ennemis naturels.

creation-monde-nordiqueOdin et ses frères transportèrent le corps d’Ymir au centre de Ginnugagap et créèrent le monde à partir de ce corps.
Ils firent un océan de son sang, la terre des homme : le Midgard de sa chair, les montagnes de ses os non brisés, la voûte céleste de son crâne, et pour soutenir la voûte céleste, ils placèrent au-dessous de chaque coin un nain (Austri, Nordri, Sudri et Westri, les quatres points cardinaux).
A Muspelheim, ils prirent des braises et créèrent le soleil, la lune, les étoiles et les planètes.

Ils entourèrent la plus belle des régions avec les sourcils d’Ymir et la baptisèrent Midgard (l’enceinte du milieu). Ici furent créés le premier homme à partir d’un frêne et la première femme à partir d’un bouleau. L’homme se nommait Ask et la femme Embla.

Les dieux réservèrent aux Géants une région nommée Jotunheim : la terre des Géants.

Des vers qui grouillaient dans la chair d’Ymir, les dieux créèrent les nains. Ceux dont la morale était douteuse furent condamnés à vivre sous terre, la lumière du jour les transformant en pierre. C’étaient les elfes noirs, trolls, gnomes…
Ceux considérés comme sains d’esprit devinrent des fées et des elfes blancs vivant dans le royaume d’Alfeim, ils prenaient soin des fleurs et des ruisseaux.

Enfin, les dieux créèrent leur propre royaume, l’Asgard : la demeure des Ases. C’est une puissante forteresse surplombant le Midgard. Un pont arc-en-ciel flamboyant, le Bifrost, relie ces deux mondes.

yggdrasil_01Un frêne merveilleux, Yggdrasil l’arbre cosmique poussait au-dessus de tout. Ses trois racines plongeaient dans l’Asgard, le Jotunheim et le Niflheim. Et sous chacunes d’elles se trouvait une source.
Un aigle, Vedfolnir, se trouvait dans ses branches, l’écureuil, Ratatosk, arpentait le tronc, quatre cerfs dévoraient le feuillage et l’écorce et un dragon rongeait la racine voisine de Niflheim.
Les trois Nornes gardaient le Puits d’Urda situait près de la racine montant jusqu’à l’Asgard. Elles se nommaient : Urda (le Passé), Verdandi (le Présent) et Skuld (l’Avenir).

 

 

 

About the Author