Les maîtresses mortelles de Zeus

ALCMÈNE :

alcmene_tableauZeus désirait mettre au monde un héros exceptionnel car selon un oracle, seul un mortel pourrait vaincre les Géants durant une prochaine guerre entre les Dieux et les Géants.
Brûlant de désir pour Alcmène, épouse de Amphitryon, il la choisit pour porter son enfant. Il prit donc l’apparence de son époux parti à la guerre et conçu Héraclès lors d’une nuit triple.
Alcmène mit finalement au monde deux enfants : Héraclès, fils de Zeus et Iphiclès, fils d’Amphitryon.
Dès son enfance, Héraclès est en butte à l’hostilité d’Héra. Une nuit, elle envoya deux énormes serpents sur le berceau des deux jumeaux âgés de huit mois. Alors qu’Iphiclès hurlait de terreur, Héraclès étouffa tranquillement les serpents à mains nues.
Tous comprirent alors que l’enfant était destiné à de grandes choses.

SÉMÉLÉ :

semeleFille de Cadmos, roi de Thèbes et d’Harmonie, Sémélé est aimée de Zeus qui la rend mère. Follement amoureux d’elle, Zeus jura par le Styx qu’il lui accorderait tout ce qu’elle demanderait. Héra, jalouse une fois de plus, suggéra à la jeune femme de demander à voir son amant dans sa splendeur de Souverain des Cieux et de Maître de la Foudre. Ayant juré sur le Styx, Zeus s’exécuta et Sémélé fut foudroyée.
Avant qu’elle ne disparaissent dans le brasier, Zeus lui arracha l’enfant, Dyonisos, prêt à naître. Il le plaça dans sa cuisse et l’y garda jusqu’au terme de sa gestation, le rendant ainsi immortel. Puis, il fut confié aux nymphes de Nysa.
Plus tard, il va chercher sa mère aux Enfers, la conduit chez les dieux et en fait une immortelle qui prit le nom de Thyoné.

DANAÉ :

danaeFille d’Acrisios, roi d’Argos et d’Eurydicé, Danaé fut enfermée par son père dans une tour de bronze car un oracle lui avait prédit que son petit-fils le tuerait.
Zeus se transforma en pluie d’or, s’infiltra dans la prison de la belle Danaé et lui donna un fils nommé Persée.
A la naissance de Persée, Acrisios craignait toujours que l’oracle ne se réalise mais n’osant pas tuer sa propre fille, il l’enferma avec Persée dans un coffre de bois qu’il lança à la mer en pensant qu’ils y mourraient. Cependant, avec l’aide de Zeus, ils arrivèrent sains et saufs sur l’île de Sériphos.

LÉDA :

ledaÉpouse de Tyndare, roi de Sparte, Léda attire l’attention de Zeus par sa beauté. Pour l’approcher et s’unir à elle, il prend la forme d’un cygne. Le soir même, Tyndare fit l’amour à son épouse.
Quelque temps plus tard, Léda donna naissance aux deux enfants de Tyndare : Clytemnestre et Castor et pondit un oeuf contenant la progéniture de Zeus : Hélène (héroïne de Troie) et Pollux, immortels.

EUROPE :

europe_sur_taureauAlors qu’ Europe cueillait des fleurs en bordure de mer en compagnie de ses amies, elle aperçut un superbe taureau blanc si doux qu’elle l’approcha et le caressa. Alors que le taureau se couchait à ses pieds, la jeune fille monta sur son dos. Le taureau, forme pris par Zeus pour approcher la jeune fille, bondit et enleva Europe. Ils traversèrent la mer pour arriver en Crète où Zeus lui donna trois fils qu’adoptera par la suite le roi de Crète : Minos, Rhadamante et Sarpéton.

MAÏA :

Maïa faisait partie des sept filles d’Atlas : les Pléiades. Pour leur permettre d’échapper à Orion, Zeus les transforma en étoiles et les plaça dans le firmament.
Alors qu’elle vivait encore sur terre, l’une d’elle, Maïa, retrouvait Zeus la nuit dans le secret d’une grotte, afin que personne n’ait vent de cette union.
De cette union est né un fils : Hermès.

IO :

ioIo était une jeune prêtresse d’Héra. Zeus la prépara à leur union en lui envoyant des rêves. Quand ils se retrouvèrent ensemble, Zeus, craignant la jalousie de son épouse, camoufla leur union d’un épais brouillard. Héra, soupçonneuse, descendit sur terre, dissipa le brouillard et découvrit son époux près d’une ravissante génisse – Io, transformée par Zeus.
Héra demanda à Zeus de lui offrir cette ravissante « vache » et Zeus ne put que s’exécuter. Héra confia Io à la garde d’Argus qui possédait cent yeux.
Pris de pitié pour Io, Zeus envoya Hermès pour la délivrer. A force de musique et d’histoires, Hermès réussit à fermer tous les yeux d’Argus et le tua aussitôt.
Mais la pauvre Io ne fut pas libre pour autant. Furieuse, Héra lui envoya un taon qui la rendait folle par ses piqûres et Io, toujours sous la forme d’une génisse, se lança dans une fuite éperdue par tout l’Orient : la mer qu’elle longea serait un jour appelée Ionienne en son honneur, et le Bosphore « le gué de la Vache » rappelle son passage.
Sa souffrance prit fin en Egypte, où Zeus lui rendit forme humaine et, lui touchant le front, la fit accoucher de leur fils, Epaphos « le Touché ».

ÉGINE :

Egine est la fille du dieu-fleuve Asopos. Zeus prit de passion pour elle se transforma en aigle immense pour l’enlever et la transporter sur une île qui fut appelée Egine en l’honneur de la jeune fille.
Leur fils, Eaque, fut le grand-père d’Achille.

PLOUTÔ :

Avec Ploutô, Zeus eut un fils mortel, Tantale qui était honoré par les dieux jusqu’au jour ou Tantale voulut servir à manger aux dieux son propre fils unique, Pélops. Pour l’en punir, les dieux le condamnèrent à rester éternellement dans le Hadès au milieu d’un cours d’eau dont il ne pouvait jamais boire, et au dessous d’un arbre garni des plus beaux fruits qu’il ne pouvait jamais saisir. Il demeure ainsi à jamais affamé et assoiffé.

CALLISTO :

callistoFille de Lycaon, un roi d’Arcadie, Callisto était une chasseresse, compagne d’Artémis, ayant fait vœu de chasteté. Zeus l’aperçut et s’en éprit. Il s’unit à elle contre son gré.
Héra, jalouse, changea la jeune fille en ourse après qu’elle eut donné naissance à un fils, Arcas.
A la mort de Callisto, Zeus plaça l’ourse parmi les étoiles et en fit une constellation : la Grande Ourse. Plus tard, son fils Arcas vint l’y rejoindre et devint la « Petite Ourse ».

ANTIOPE :

antiopePrincesse de Thèbes, Antiope fut convoitée par Zeus qui prit la forme d’un satyre pour abuser d’elle pendant son sommeil.
Enceinte et craignant la colère de son père, Antiope s’enfuit et mit au monde des jumeaux : Amphion et Zéthos, qu’elle abandonna sur un mont et qui furent recueilli pr un berger.
Lycos, l’oncle de Antiope, la rattrapa et avec son épouse Dircé, ils traitèrent la jeune femme comme une esclave.
Elle parvient à s’enfuir et arrive à la chaumière de ses fils. Ils se reconnaissent et ses fils décidèrent de la venger en tuant Lycos et en attachant Dircé par les cheveux à la queue d’un taureau. Ils jetèrent ensuite son corps dans une fontaine qui prit désormais son nom.

About the Author