Le monde souterrain

hades

Les Enfers (au pluriel) désignent le royaume des morts. C’est un lieu souterrain gouverné par le dieu Hadès.

On distingue parfois deux régions du monde souterrain :

  • le Tartare, lieu situé au plus profond des Enfers, est la prison des Fils de la Terre, les Titans et les Géants et où quelques criminels mythiques célèbres reçoivent leur punition. Il s’agit du lieu où l’on expie ses fautes.
    A l’intérieur de sa triple enceinte d’airain, il renferme le palais de Hadès.
    C’est une région aride avec des étangs glacés, des lacs de soufre ou de poix bouillante où baignent les âmes malhonnêtes. L’endroit est entouré par des fleuves aux eaux boueuses, des marécages nauséabonds d’où nulle âme n’échappe à sa peine.

 

  • l’Érèbe est la région la plus proche de la surface.
    C’est le lieu de passage que traversent les ombres dès l’instant où survient la mort.

charon

Selon Virgile, on descend aux Enfers par un sentier menant à l’endroit où l’Achéron, fleuve de l’Affliction, se joint au Cocyte, fleuve des gémissements. A cet endroit, un vieux passeur, Charon, faisait traverser l’Achéron dans sa barque aux âmes des morts moyennant une obole symbolique (à cet effet, la coutume mortuaire voulait que l’on glisse une pièce dans la bouche des morts).
Les âmes privées de sépulture devaient attendre sur les rives du Cocyte avant de comparaître devant les juges qui statuaient sur leur sort définitif. On dit que ce fleuve impétueux s’est formé des abondantes larmes versées par les âmes mauvaises en repentir.

cerberePlus loin, on trouve la « Porte des Enfers » faite d’airain et gardée par Cerbère, chien à trois têtes et à la queue de dragon qui laissent entrer toutes les ombres sans jamais leur permettre de sortir.

Dès leur arrivée, chacune des ombres passaient devant un tribunal présidé par Minos, Eaque et Rhadamanthe qui prononçaient la sentence en se fondant sur les qualités et les défauts de chacun.

  • les âmes justes et vertueuses étaient envoyées dans un lieu de délices où régnait un perpétuel printemps, nommé « les Champs Élysées ».
  • les âmes mauvaises étaient envoyées dans le lugubre « Pré de l’Asphodèle » pour subir des tourments éternels.

 

En plus de l’Achéron et du Cocyte, trois autres fleuves séparaient le monde souterrain de la surface de la terre :

  • Le Styx est le plus connu des fleuves des Enfers.

Styx était une nymphe, fille de Téthys et d’Océan. Elle était aimée de Pallas et lui donna pour enfants Zélos (le zèle), Cratos (la Puissance), Bia (la Force) et Niké (la Victoire).
Lorsque Zeus affronta les Titans, Styx fut la première à répondre à son appel et à accourir avec sa puissante famille. En récompense, le maître de l’Olympe, en fit le lien sacré des promesses. Quand les dieux, et Zeux lui-même, jurent par elle, leur décision est irrévocable.
Cette nymphe était la maîtresse d’une fontaine d’Arcadie dont les eaux s’écoulaient en petit ruisseau s’engouffrant un peu plus loin dans une faille menant aux Enfers où son cours ralentissait pour devenir le fleuve infernal.

  • Le Phlégéton, fleuve de feu est un des affluents de l’Achéron. Ce fleuve est constitué de flammes et entoure la Prison des Méchants.

 

  • Le Léthé est aussi appelé « Fleuve de l’Oubli ».

Les morts devaient boire les eaux du Léthé, qui avaient la faculté d’effacer la mémoire de celui qui s’en abreuvait, pour oublier les maux et les plaisirs de leur ancienne vie terrestre.

About the Author