Saint-Valentin

LA SAINT-VALENTIN

le 14 février

 

Les Lupercales était une fête païenne célébrée le 15 février en l’honneur de Lupercus, le dieu des troupeaux et des bergers. Ces fêtes marquaient le jour du printemps dans la Rome antique. On organisait alors, à l’occasion d’un banquet, une sorte de loterie de l’amour. Cela consistait à tirer au hasard le nom des filles et des garçons inscrits, de façon à former des couples qui sortiraient ensemble tout le reste de l’année. Les couples tombaient parfois amoureux et se mariaient.

 

Saint-Valentin était un médecin devenu prêtre à Rome au IIIe siècle.
Vers 270, l’Empereur Claude II fit abolir le mariage trouvant que les hommes mariés faisaient de mauvais soldats. Les jeunes fiancés continuèrent à venir trouver en secret Valentin pour recevoir la bénédiction du mariage. Celui-ci fut arrêté et emprisonné. Durant sa captivité, il se lia d’amitié avec la fille de son geôlier, une jeune aveugle. Un miracle se produisit : la jeune fille retrouva la vue. Avant son exécution, il lui offrit des feuilles en forme de cœurs avec le message : « de ton Valentin ».
Mort martyr, décapité à Rome le 14 février, il fut enterré le long de la Via Flaminia où on lui rendit un culte.

 

Au alentours de l’an 496 après J.C., le pape Gélasius remplaça la fête romaine par une fête chrétienne en l’honneur de Saint-Valentin qui était justement mort à cette date.

Au Moyen-Age, on appelait « valentin » le cavalier que chaque fille choisissait pour l’accompagner lors de sorties. Le cavalier devait faire un cadeau à la fille.

 

De nos jours, un amoureux se doit d’offrir un petit mot doux, des fleurs, du chocolat ou autres présents à sa préférée.
 garcon_offrant_rose_a_fille

About the Author