Se faire l’avocat du diable

Se faire l’avocat du diable = Défendre une opinion contraire à celle adoptée par son interlocuteur, ou par la majorité.
avocat_colere
 
L’avocat du diable existe dans le droit religieux. Il s’agissait du clerc chargé de mettre en doute les mérites d’une personne que l’on proposait à la canonisation.

Dans l’expression « se faire (ou jouer) l’avocat du diable », c’est prendre malicieusement le contre-pied de tout ce qui sera dit par son vis-à-vis.

Il peut donc s’agir d’une véritable épreuve intellectuelle, donnant lieu à un débat.diable_avec_trident

Ainsi donc, se faire l’avocat du diable est le meilleur moyen d’avoir une opinion clairement objective, d’enrichir le débat et en ressortir le plus neutre possible.

 

 

About the Author