Trier sur le volet

Trier sur le volet = choisir avec un soin minutieux

 
Le volet était au Moyen-Âge une sorte de voile, étymologiquement un tissu qui « volette » au vent, et par extension une sorte de tamis destiné à trier les graines. Puis le mot à désigné la petite planche ou tablette qui servait au tri des graines et légumes secs.

 
Le tri soigneux des lentilles, par exemple, donnait l’assurance qu’elles n’étaient mêlées ni de menus cailloux, redoutables dangers pour les dents, ni de graines de nielle (plante sauvage qui poussait souvent parmi les légumineux à l’époque) censées rendre fou.

 
La métaphore « trier sur le volet » date du XVIe siècle et implique une sélection sévère, effectuée, par exemple, pour choisir les invités appelés à assister à une cérémonie.

Les invités triés sur le volet ne sont pas forcément en très petit nombre, mais du moins peut-on être sûr qu’ils ont été sélectionnés avec soin.

About the Author