locution

Pendre la crémaillère

Pendre la crémaillère = Célébrer son installation dans un nouveau logement par un repas ou une fête La crémaillère (carmeillere en ancien français) était autrefois la chaîne ou la tige métallique à crans permettant de suspendre une marmite au-dessus du feu. Aujourd’hui
Lire la suite

Passer du coq à l’âne

– Passer brusquement d’un sujet à un autre, sans transition ni liaison. – Tenir des propos incohérents. L’expression est très ancienne sous la forme « saillir du coq en l’asne » que l’on trouve dans des textes du XIVe siècle. Au XVe siècle,
Lire la suite

Mettre son grain de sel

Mettre son grain de sel = intervenir dans une conversation ou une affaire. Si un grain suffit, c’est parce que, autrefois, le sel était tellement rare et son prix tellement élevé, qu’il ne fallait pas en mettre plus que le strict nécessaire. En mettre plus d’un
Lire la suite

Mettre sa main au feu

Mettre sa main au feu = soutenir une idée, une opinion par tous les moyens/affirmer fermement quelque chose.   Au Moyen-Age, l’épreuve du feu permettait de prouver l’innocence ou la culpabilité de quelqu’un. Cette épreuve, appelée « jugement de Dieu », était
Lire la suite

Mettre la charrue avant les boeufs

Mettre la charrue avant les bœufs = aller trop vite en besogne ou commencer par ce qui devrait être fait après L’expression courante « mettre la charrue avant les bœufs » est  une locution pittoresque venant du monde du travail. La charrue est chargée de symboles (la paix,
Lire la suite

Manger de la vache enragée

Manger de la vache enragée = mener une vie de dures privations. Dès le XVIIIe siècle, l’expression signifiait être dans un tel état de dénuement et de faim qu’on en est réduit à manger de la viande de bêtes malades pour combler sa faim. Partage ...
Lire la suite

Le vilain petit canard

Le vilain petit canard = un enfant très différent du reste de la famille.   L’expression est emprunté au titre d’un conte d’Andersen. Un œuf de cygne est mêlé à la couvée d’une cane. Le petit cygne est plus terne, plus gauche et maladroit sur ses pattes que les
Lire la suite

Laver son linge sale en famille

Laver son linge sale en famille = Régler ses différends entre soi, sans intermédiaire, sans témoin La lessive a toujours compté parmi les rites importants de la vie familiale et ce geste est chargé de sens symbolique. Autrefois, la lavage du linge était une affaire
Lire la suite

La semaine des quatre jeudis

La semaine des quatre jeudis = Jamais Cette expression existait dès la fin du XVe siècle, sous la forme « La semaine à deux (à trois) jeudis ». Le jeudi ayant longtemps été, pour les enfants, le jour de repos scolaire, cette expression fait allusion à une semaine comportant
Lire la suite

La part du lion

La part du lion = la plus grosse part   Le lion, roi des animaux, le plus puissant et le plus féroce, s’arroge le droit à la plus grosse part du festin. Tout comme dans la Fable de Jean de la Fontaine « La Génisse, la Chèvre et la Brebis en société avec le lion ».  
Lire la suite

La fin des haricots

La fin des haricots = La fin de tout, le comble / Quand rien ne vas plus A l’origine le haricot n’était pas un légume mais un ragoût : le haricot de mouton. En effet « haricot » vient du vieux verbe « harigoter » qui signifiait tailler en pièce, mettre en lambeaux.  
Lire la suite

Entre chien et loup

   Entre chien et loup = « à la tombée du jour »  Littré dit : « Entre chien et loup est à petit jour, le soir ou le matin, c’est-à-dire quand le jour est si sombre qu’on ne saurait distinguer un chien d’avec un loup. » Il s’agit du moment de la journée où
Lire la suite